La défiscalisation avec la loi Pinel
Quand nous parlons de l'exonération fiscale de Pinel, nous faisons souvent référence à tous les dispositifs qui visent à réduire le fardeau fiscal des contribuables. Cependant, toutes les lois n'offrent pas les mêmes avantages: crédit d'impôt, réduction d'impôt ou déduction fiscale.

Défiscaliser en 2018 avec Pinel

Les conditions seront les mêmes également en 2018. Le propriétaire doit investir dans de nouveaux logements, dans les zones dites «tendues», où la demande de logements est plus forte que l'offre. Le propriétaire sera obligé de louer ce logement en tant que résidence principale pour les locataires et d'établir un loyer, en respectant les limites maximales établies par l'État. Lors de l'achat d'une nouvelle maison dans la loi Pinel, l'investisseur peut bénéficier d'une réduction maximale de son impôt sur le revenu de 21% du prix d'achat de la maison, dans la limite de 300 000 euros et d'un plafond par mètre carré à partir de 5 500 euros. Depuis 2015, le dispositif Pinel permet à l'acheteur de louer la propriété à ses ancêtres ou descendants sans perdre l'avantage fiscal. Pour cela, le locataire doit respecter les conditions définies par le dispositif Pinel :

La défiscalisation en France avec Pinel

La loi PInel

L'achat d'une nouvelle maison avec Pinel

Lorsque le dispositif Duflot a remplacé Scellier en 2013, seuls les investisseurs qui achètent une nouvelle maison locative dans les zones A et B1 pourraient bénéficier de cet avantage fiscal. Grâce aux aménagements, ce fameux dispositif Pinel à fin 2014 a été progressivement ouvert aux communes des zones moins sollicitées, B2 et C. La réduction d'impôt accordée à celles calculées sur la quantité de travail, avec un maximum de 100 000 € par an pouvant distribuer en 4 ans. On retrouve les informations sur comment-defiscaliser.site. Donc, si vous êtes dans une zone protégée, vous avez la possibilité d'obtenir une réduction de 30% de l'emploi et de 22% si vous êtes dans un ZPPAUP. Ces durées ne sont pas fixées au début. Si vous avez décidé de louer six ans à Pinel, vous pouvez passer neuf ans. Ensuite, allez à douze. Mais attention: le contraire n'est pas possible. Si vous choisissez d'abord de louer douze, vous ne pouvez pas revenir en arrière et décider d'arrêter l'opération après neuf ans.

Localisation de la zone

Assurez-vous également que la zone est proche des commerces, services, écoles et a de bonnes connexions aux transports publics. Parce que même s'il s'agit d'acheter pour le loyer, cette propriété améliore votre propriété. En effet, à la fin du contrat de location de Pinel (6, 9 ou 12), il est possible de décider de continuer à louer, vendre, laisser la propriété à leurs enfants ou simplement faire leur résidence principale.